jeudi 29 octobre 2009

Du sucre, oui, mais quel sucre...

Mon ami Henry Roch, vient de m'offrir un sucre exceptionnel en provenance de Madagascar.
Je n'avais jamais travaillé avec un sucre aussi raffiné (pas dans le mauvais sens!!!), et finalement je crois que je ne savais pas que le sucre pouvait être autre chose que du sucre.
Toutes les pâtisseries que vous mangerez à La Ruchotte, seront maintenant élaborées avec ce sucre magnifique.
Merci Henry.

dimanche 25 octobre 2009

Hé bien, ce sont les vacances!

Après huit ans de bons services, j'ai décidé de prendre 10 jours de vacances en Irlande, pêcher le brochet.
Je vous retrouve à nouveau le 6 novembre, avec pleins de photos de ce beau pays...
A bientôt

vendredi 23 octobre 2009

Poivron farci, soupe de tomate...

Pour 4 personnes:
Faire suer un oignon ciselé et une carotte en rondelle, dans un peu d'huile d'olive,
ajouter 1kg de tomates coupées en 4, un peu de sucre et du sel ainsi que du thym de Marie (oui je sais vous n'en avez pas de Marie, mais il est si bon) et du laurier.
Laisser cuire 1 heure et passer au chinois.
Vider des petits poivrons français et les farcir de gésiers confits coupés en dés.
Dans une poèle, cuire les poivrons à l'huile d'olive au four 10 minutes.
Pendant ce temps, faire revenir des rondelles d'aubergine à l'huile d'olive et épongez les sur un papier absorbant.
Dresser le tout en assiette creuse.
Pas simple de marier avec un vin, si vous avez des idées...

jeudi 22 octobre 2009

Une belle route à La Ruchotte


Merci madame le maire, vous êtes trop gentille avec nous...
Maintenant, nous avons une belle route toute neuve.
Vous allez pouvoir revenir monsieur Archambeau, avec votre belle voiture toute plate, vous allez plus la casser...

mercredi 21 octobre 2009

Nid de frelons ouille, ouille, ouille...

Une petite surprise au moment du ramonage, un nid de frelon a colonisé notre cheminée!!!
Des frelons bien européens, de 4 cm de long!
Depuis huit ans que nous habitons la maison, c'est notre lot estival, la nature veut nous chasser.

mardi 20 octobre 2009

Bientôt des grenouilles, si vous voulez, ça va chauffer.


Comme j'ai beaucoup de demandes pour des grenouilles, j'ai décidé de vous en proposer sur commande.

Comment procéder?
A quel prix?
D'où?
Cuisinées comment?

En commandant et en réservant une semaine à l'avance.
25 Euros les 0,250kg.
En provenance de chez Marius (La Côte Sauvage), du marais poitevin, mais d'origine turque ou égyptienne, et oui la commercialisation de grenouilles française est interdite.
Au beurre Bio et persillade, ou à la crème.
A bientôt 03 80 20 04 79

lundi 19 octobre 2009

Abattage des poulets...


Comme vous vous en doutez, les volailles ne sont pas abattues sur place, mais en bresse dans un abattoir agréé Bio, l'abattage dépend d'un planning qui m'est imposé par le façonnier, c'est à dire le lundi, et nous prévoyons les abattages, 30 par 30, 2 semaines avant, j'aimerais qu'il en soit autrement pour plus de liberté, mais c'est comme ça. En aucun cas je ne peux, ni n'ai le droit de tuer moi même les poulets dans la cour de ma ferme.
Si vous voulez des volailles, merci de nous prévenir au plus tôt. Je ferai le maximum.

dimanche 18 octobre 2009

Menu du samedi...

Un oeuf poché sur une ratatouille.
Un caneton Rouen, rôti aux poires du père Raquin.
Les fromages de Marc et Jeannette.
Un vacherin aux fraises, de Beaune s'il vous plait!

samedi 17 octobre 2009

Petit rappel... Mise au point...


La Ferme de La Ruchotte, n'est pas un restaurant à plein temps ni notre vocation première.
Mon travail de sauvegarde de volailles de races anciennes est ma priorité, nous sommes avant tout une exploitation agricole.
Nous sommes Ferme Auberge, et c'est une marque déposée de la Chambre d'agriculture.
Le week-end, j'ai un grand plaisir à me mettre en cuisine pour vous faire découvrir nos produits de façon simple et conviviale et de partager grâce à vous de vrais moments de bonheur.
Je ne peux malheureusement pas satisfaire toutes les demandes, et j'en suis bien désolé.
J'aimerais que vous ne me teniez pas rigueur des fois où je vous refuse, je ne le fais jamais à la légère, mais par soucis de préserver notre qualité de travail et accessoirement de vie.
He bien oui, nous aussi nous essayons d'avoir une vie...
Je ne pense pas être redevable toute ma vie aux médias qui ont eu la gentillesse de nous faire des supers articles, je ne cours jamais après tout cela, mais ma porte leur est toujours ouverte.
Mon travail est à mes yeux beaucoup plus important.

Merci à vous tous qui soutenez notre travail, c'est grâce à votre tolérance et votre enthousiasme que nous existons encore.