vendredi 21 octobre 2011

Pesticides : on passe à l’action !

Bonjour,

Les associations Quetigny Environnement et Veille au grain – Bourgogne,
           ainsi que le Collectif Action citoyenne OGM et pesticides
                               vous invitent à l’événement
    Pesticides : on passe à l’action !
                    les 4 et 5 novembre à Dijon et Quetigny.

Vendredi 4 novembre 2011, 20h, cinéma Eldorado (Dijon)
Projection du film Notre poison quotidien de Marie-Monique ROBIN
suivie d’un débat avec Gilles-Eric SERALINI et Marie-Monique ROBIN (sous réserve)

Samedi 5 novembre 2011, salle Mendès France (Quetigny) - Entrée libre
9h         Accueil et ouverture avec les partenaires
           Pesticides : état des lieux - Exposé de Geneviève CODOU-DAVID
10h30  Table ronde autour des actions politiques et institutionnelles mises en place en Bourgogne avec des élus et des citoyens
12h30  Buffet bio-local (10 € hors boisson - réservation conseillée : contact@veilleaugrain.org 09 70 40 53 52 avant le 03/11)
              Animation musicale avec le groupe ISTEBNA
14h30  Pesticides, OGM à pesticides : les risques pour la santé – Conférence-débat avec Gilles-Eric SERALINI
              Exposition permanente d'information sur les pesticides et leurs dangers,
              stands d’associations, animation pour les enfants avec Pirouette-cacahuète (nombre de places limité),
              animation musicale avec le groupe ISTEBNA

N’hésitez pas à diffuser largement cette information dans vos réseaux !

Au plaisir de vous voir à l’occasion de cette manifestation,
Bien cordialement,

L'équipe de Veille au grain – Bourgogne

Veille au grain – Bourgogne
09 70 40 53 52
***************************************
Fondée en 2008, l'association Veille au grain - Bourgogne rassemble 40 organisations de différents domaines (environnement, agriculture, santé, citoyenneté,  solidarité...). Son but est d'œuvrer pour une meilleure information concernant l’agriculture et l’alimentation, en particulier sur les problématiques OGM et pesticides (conférences-débats, formations, bulletins d’informations…). Veille au grain-Bourgogne vise également à faciliter la mise en place de projets au niveau régional et défend le droit de produire, transformer et consommer sans OGM et sans pesticides.



mardi 18 octobre 2011

La soucoupe et le perroquet ( l'intégrale)



Un classique, prenez le temps de regarder cette vidéo jusqu'au bout, c'est magique et tellement beau...

dimanche 16 octobre 2011

Cette semaine à La Ruchotte




Soupe de potiron aux cèpes, gingembre et curcuma frais.
Lapin de cabane rôti au jus, risotto.
Fromages.
Gâteau aux noix, coulis de framboises et compote de rhubarbe du jardin.

vendredi 14 octobre 2011

Débit des cours d’eau et vie aquatique intrinsèquement liés



27-09-2011

Débit des cours d’eau et vie aquatique intrinsèquement liés


Rejets de polluants, surpêche, voies navigables, barrages hydrauliques, irrigation etc. , les activités humaines ont un lourd impact sur les milieux aquatiques et la biodiversité qu’ils abritent. Depuis les années 2000, dans le cadre de la Directive cadre européenne sur l’eau, de nombreux efforts de recherche se sont portés sur l’évolution des écosystèmes aquatiques (cours d’eau, lacs, estuaires) sous la pression anthropique et climatique. La modification des débits, l’altération et la fragmentation de l’habitat, dues notamment à des ouvrages infranchissables, ou encore la mauvaise qualité de l’eau sont symptomatiques de cette évolution.

L’installation d’une retenue d’eau ou d’une dérivation, les prélèvements d’eau pour divers usages peuvent fortement modifier le débit des rivières. Or, le débit conditionne l’habitat des organismes aquatiques. A l’heure actuelle, un cadre réglementaire fixe des seuils de débit considérés comme compatibles avec la vie aquatique. A Lyon, le Cemagref (1) a développé le logiciel de modélisation Estimhab, apportant un éclairage scientifique dans le choix de débits minimaux nécessaires à la vie aquatique. Un second outil, la plate-forme de données et de modèles Estimkart, permet de simuler les impacts écologiques de modifications de débit sur les bassins français. Ces nouveaux outils technologiques servent désormais de guides lors d’études d’impact, d’opérations de restauration et de plans de gestion des cours d’eau.  

Parallèlement, une équipe mixte de recherche EDF / Cemagref, baptisée HYNES, a été créée afin d’étudier le fonctionnement aquatique, et analyser ses interactions avec des ouvrages tels que les centrales hydroélectriques. L’enjeu affiché est de « trouver le meilleur compromis entre exploitation économique et bon fonctionnement des cours d’eau ». A cette fin, l’Onema (2) a mis en place des suivis des écosystèmes aquatiques à long terme sur l’ensemble des cours d’eau. A l’heure actuelle, on recense plus de 1600 points d’échantillonnage répartis en France.    
Cécile Cassier

1- Institut de recherche en sciences et technologies pour l’environnement.
2- Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques.

mercredi 12 octobre 2011

Réhabiliter les droits des agriculteurs sur leurs semences


28-09-2011

Pris sur Univers nature...


Les lois de la commercialisation et l’octroi de droits de propriétés industrielles ont peu à peu défait les agriculteurs de leurs droits à conserver, ressemer, échanger et vendre leurs semences, à les protéger de la biopiraterie et de l’intrusion d’OGM brevetés. De fait, comme le souligne l’ONG les Amis de la Terre, les semences commerciales aujourd’hui disponibles ne sont majoritairement plus reproductibles par les agriculteurs. Outre le retrait du rôle premier de l’agriculteur, l’appropriation des semences par de grandes multinationales a abouti à la standardisation des semences. En conséquence de quoi, celles-ci sont devenues plus gourmandes en engrais et en pesticides chimiques. Démunis de leur droits, les paysans ne sont plus en mesure de sélectionner des semences adaptées à une agriculture plus saine.Alertant sur la perte de biodiversité cultivée, la FAO (1) estime que 75 % des variétés cultivées ont disparu dans le monde entre 1900 et 2001.

Aussi, une coalition d’organisations paysannes, environnementales et d’artisans semenciers (2) a lancé une campagne visant à plaider, lors des prochaines élections, en faveur de la promulgation d’une loi de reconnaissance des droits des agriculteurs et des jardiniers sur les semences. Cet appel à ne plus réduire les agriculteurs au seul rôle de consommateurs  de semences industrielles s’adresse tant aux citoyens et aux organisations de la société civile qu’aux élus et candidats. Une première manifestation est d’ores et déjà prévue le 19 novembre prochain à Angers, lors de « la nouvelle bourse aux semences de la Saint Martin ».
Cécile Cassier

1- Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.
2- Font partie de cette coalition : Agir pour l’environnement, les Amis de la Terre, Artisan du Monde, ASPRO PNPP, ATTAC, Chrétiens dans le Monde Rural, Confédération paysanne, Croqueurs de carottes, Demeter France, Fédération Nationale des Agriculteurs Biologiques, Fondation Sciences Citoyennes, Générations Futures, Minga, Mouvement d’Agriculture Biodynamique, Nature & Progrès, Ogm Dangers, Réseau Semences Paysannes.

mardi 11 octobre 2011

Sommet de l’élevage, du 5 au 7 octobre



Du 5 au 7 octobre, à Cournon en Auvergne, a lieu le Sommet de l’élevage. La commission bio d’Interbev sera présente afin de répondre aux questions des professionnels, avec un stand.
 Plusieurs conférences ont pour thème l’élevage bio :
 • Mercredi 5 octobre, sur le thème “Bovins allaitants bio : production, marché et perspectives”, organisée par Interbev ;
• Mercredi 5 octobre, sur le thème “Questions clé pour réussir en élevage herbivore bio”, organisée par le pôle bio du Massif Central ;
• Vendredi 7 octobre, sur le thème “Quelle orientation pour la génétique en bovins allaitants bio”, organisée par Bio Centre.
Plus d'infos sur www.sommet-elevage.fr

lundi 10 octobre 2011

Avis aux Parisiens et proches ce Weekend!!!

Exposition-vente " A Table!"Du vendredi 14 au dimanche 16 octobre 2011,Carré des Créateurs - Square Denis Papin - 52 rue Denis Papin
92700 - Colombes
(très facile d’accès depuis Paris: à 10 minutes par la gare St Lazare, gare des Vallées)
vernissage vendredi 14 octobre à 19h00

dimanche 9 octobre 2011

et ce week-end??? A La Ferme de La Ruchotte

 
 
 
Oeuf à la lie de Chambertin, girolles.
Poulets de races anciennes rôtis au jus, coings à la  poêle, purée de cucurbitacées, Vitelotte.
Fromages de Patricia.
Tarte aux pommes et gaufrettes Mâconnaises. 

mercredi 5 octobre 2011

Du coq à la lie de Clos de Beze du Prieuré Roch...

OOOOOOOOps!!! le post est resté coincé dans blogger pendant tout ce temps!!
Pardon pardon, ça ne se reproduira plus, promis! 
sauf si le Chef retombe malade...chut faut pas le dire....

Des cochonnailles, du coq, une purée de ratte, du fromage un petit cake poire et framboises.
Et de l'échange, des gens qui font attention à leur alimentation et qui aiment manger.
Une discussion autour du levain, une autre sur les La Flèche. Les uns sont belges, les autres de Boston, New-York, ou juste à côté!
Comme quoi la diversité, ça fait du bien...